1 bain = 2 douches = 1 €

showerhead

Savez-vous que 40 % de votre consommation d’eau annuelle est consacrée aux douches et bains ? Non ? Ça n’est pas étonnant. Nous sommes seulement 1 français sur 2 à savoir évaluer notre consommation d’eau.

Nos douches et bains représentent 2 fois notre consommation d’eau pour la vaisselle et le linge, et également 2 fois l’eau utilisée pour les WC. Si ça n’est pas déjà fait, que pensez-vous d’adopter de nouveau réflexes pour une facture moins salée et une planète préservée ?

Voici 5 points pour vous éviter de boire la tasse.

Douche ou bain ?

Consommation d’une douche

Une douche rapide de 4-5 minutes consomme autour de 75 L d’eau. Elle coûte ainsi 0,25 € en eau et 0,28 € en électricité pour chauffer l’eau à 35-38 °C. Votre douche vous coûte donc 0,54 € dont la moitié en eau et l’autre moitié en électricité, sauf vous chauffez votre eau au gaz naturel, cela réduit votre coût à 0,4 € la douche.

Une douche quotidienne vous coûte donc plus de 150 € par an et représente 23 000 L d’eau dans l’année, soit 7 camions de pompier !

Consommation d’un bain

Si vous préférez le bain, c’est simple, multipliez tout par 2. En effet, un bain consomme 150 L d’eau et vous coûte donc 0,5 € en eau et 0,56 € en électricité, soit un peu plus de 1 €.

Un bain quotidien vous coûte donc autour de 300 € par an et 46 000 L d’eau.

Le point historique : la douche et le bain existent probablement depuis le temps où l’homme a appris à stocker l’eau. À Delphes, des statues d’animaux déversaient de l’eau froide qui permettait aux gymnastes de se doucher. La France doit l’essor de la douche au docteur Merry Delabost, chef médecin de la prison de Rouen, qui en 1872 a l’idée de remplacer le bain des détenus par une douche, moins longue et moins coûteuse.

La douche froide pour économiser au quotidien ?

En prenant une douche froide, non seulement vous économiserez 50 % du coût de votre douche (soit 75 € par an), mais en plus, c’est bon pour la santé !

  • Elle aide à mieux dormir : la douche froide aurait un effet bénéfique sur le stress et la fatigue et vous aiderait donc à mieux dormir.
  • Elle brûle des calories : votre corps fournit un effort pour maintenir sa température à 37 °C.
  • Elle affermit la peau : le froid resserre les pores de la peau, et la rend plus ferme.
  • Elle améliore la circulation : le froid contracte les vaisseaux sanguins et permet d’irriguer d’avantage les organes vitaux.

Bon à savoir : la liste des bienfaits supposés ou avérés de la douche froide est encore longue : elle fait vivre plus longtemps, augmente la libido en stimulant la production de testostérone, et augmente la fertilité des hommes (les spermatozoïdes sont plus mobiles quand ils sont au frais).

Pour payer l’eau moins cher : déménager ou s’équiper

Déménagez !

Une douche en Italie vous coûtera 3 fois moins cher en eau : le prix du m³ en Italie est de moins de 1 €, contre un peu plus de 3 € en moyenne en France.

Si vous allez au Danemark – 6 € le m³ – la douche sera 2 fois plus chère.

Mais inutile d’aller si loin, en France déjà le prix du m³ varie : dans les Hautes Alpes, le prix du m³ est près de deux fois inférieur au prix du m³ dans le Finistère (2,2 contre 4,3 € le m³).

3 équipements pratiques

Une douche peu économe consomme 15-20 L par minute. Il est possible de réduire à moins de 10 L par minute avec un investissement modéré :

  • La douchette économe : elle réduit le débit d’un pommeau de douche classique jusqu’à 50 %. Coût : entre 20 et 60 €.
  • Le mitigeur thermostatique : une seule tête remplace les boutons eau froide et eau chaude, ce qui diminue le temps de réglage de température et permet d’économiser jusqu’à 30 %.
  • Le stop douche : un pommeau de douche avec un bouton stop qui permet de couper l’eau pendant que vous vous savonnez. L’autre option est d’ajouter un système au départ du flexible avec un bouton stop : 10-15 € sans changer le pommeau. Attention au risque de retour d’eau brûlante et d’une éventuelle surpression dans votre flexible si vous oubliez de fermer le robinet.

Attention : n’utilisez le stop douche que sur un réseau de distribution individuel ou avec mince filet d’écoulement, il ne faut pas l’utiliser comme un robinet d’arrêt !

Bon plan ? Faire pipi sous la douche ne réduira pas le coût de votre douche, mais permettra de mieux l’amortir en économisant une chasse d’eau, ce qui revient à 10 € par an ! C’est la recommandation de la très sérieuse ONG brésilienne « SOS Forêt Brésilienne » qui avait lancé une campagne sur le sujet en 2009.

Adoptez une douche en boucle fermée

La douche qui permet de n’utiliser que 5 L d’eau est le concept novateur de la société suédoise Orbital Systems. Inspirée de celles des navettes spatiales, cette douche utilise une méthode de filtration :

  • L’eau tourne dans un circuit fermé, et est récupérée et filtrée pour être réutilisée à volonté.
  • Elle reste chaude et la pression est maintenue par un débit de 24 L par minute.

Selon Orbitral Systems, l’eau filtrée est plus saine que l’eau potable à usage unique, puisque le système de filtrage la purifie des virus et des bactéries.

En utilisant ce type de douche, vous ferez baisser la consommation d’eau de votre foyer de manière considérable, tout en diminuant la facture d’électricité de 80 % par rapport à une douche traditionnelle.

Faites comme les Unwashed, lavez-vous moins souvent !

C’est la théorie défendue par un nombre croissant d’ouvrages parus aux USA. Les « Unwashed » (les pas lavés) considèrent que la douche quotidienne, pourtant profondément ancrée dans la culture américaine n’est plus nécessaire car nous ne travaillons plus à la ferme.

Un chercheur de l’université de Californie publie une étude démontrant que le fait de se laver trop souvent est mauvais pour la peau. En effet, selon le Dr Gallo, la peau développe d’elle-même des « bonnes bactéries » qui comme un antibiotique naturel permettent de se défendre des mauvaises bactéries. Le fait de se laver trop souvent supprime ces bonnes bactéries, assèche la peau et la rend plus vulnérable.

On pourra trancher en rappelant que si l’excès d’hygiène n’est effectivement pas recommandé, l’excès inverse ne l’est pas non plus. La bonne fréquence, c’est la vôtre !

source : https://salle-de-bain.ooreka.fr/tips/voir/133222/1-bain-2-douches-1-e

Partager sur :
Share

1 Comments

  • Je me nomme : Marcel Boivin webmaster et ancien Déménageur, ce
    que j’adore : créer ce blog afin de aider tout le monde.

    Répondre

Write a comment